« Je considère mes interlocuteurs Cerfrance comme une extension de mon équipe. »

Création d’une SAS : témoignage de Jérôme Martins, président de la société Aspirelec et client Cerfrance Isère

La création d’une holding sous la forme d’une SAS est l’une des options possibles pour la transmission d’une entreprise. Accompagné par Cerfrance, Jérôme Martins, président de la société Aspirelec, basée à Diémoz (38790) a opté pour cette solution pour la reprise de cette entreprise familiale. Témoignage.

Jérôme Martins : « Ma société Aspirelec a été créée, à l’origine, en 1986 par mon père et mon oncle. Fin 2017, la question de la transmission de l’entreprise s’est posée et nous avons étudié les différentes possibilités pour la mettre en place.

L’entreprise, créée à l’origine avec un très faible capital, avait pris de la valeur avec son développement et il ne m’était donc pas possible de la racheter, à titre privé, en mon nom propre.

J’avais donc besoin d’une structure juridique de type holding qui me permette d’effectuer le rachat en prévoyant notamment le remboursement de l’emprunt via les dividendes de la société.

Ceci rendait l’opération également possible d’un point de vue fiscal, la structure étant assujettie à l’impôt sur les sociétés. J’ai été très bien accompagné par Cerfrance vis-à-vis de ces différents choix et arbitrages. »

Jérôme Martins : « Cela s’est très bien passé. L’accompagnement dont j’ai bénéficié par Cerfrance pour la création de cette SAS a été vraiment bien mené.

Toutes les formalités ont été quasiment « transparentes » pour moi. Mes interlocuteurs Cerfrance se sont occupés de tout, ce qui fait que l’opération a été très simple à mon niveau !

Je ne me serais d’ailleurs jamais lancé tout seul dans un tel montage juridique, avec la complexité et les démarches que cela implique.

Grâce à l’efficacité de l’équipe Cerfrance qui a pris en main ces démarches et formalités, je n’ai eu plus qu’à relire et à signer. »

Jérôme Martins : « Mes attentes étaient d’obtenir des conseils et de l’accompagnement par rapport à la reprise de l’entreprise familiale créée par mon père et mon oncle.

J’avais besoin de trouver une solution qui permette cette reprise, sachant qu’il y avait de nombreux paramètres à prendre en compte : valorisation de l’entreprise, financement, fiscalité, etc.

Certes, le fonctionnement d’une SAS implique quelques inconvénients de par les obligations de tenir une comptabilité, de réaliser un bilan et de faire certifier les comptes mais c’était la solution la plus adaptée.

L’ensemble s’est donc bien passé et mes attentes ont été satisfaites. » 

Jérôme Martins : « Oui, je recommande car il y a un vrai accompagnement. Il y a peu de turnover parmi les différents conseillers Cerfrance, on ne change pas d’interlocuteur tous les trimestres !

Je travaille avec Cerfrance Isère depuis un certain nombre d’années à présent. Désormais, on se connaît bien. Le lien de confiance est réel.

Je considère mes interlocuteurs Cerfrance comme une extension de mon équipe. Ils sont fiables et ils connaissent mes attentes.

Et au sein de l’équipe Cerfrance, il y a plusieurs sous-ensembles : juridique, comptable, social, etc.

En fonction de la question, il y a toujours quelqu’un de compétent pour vous répondre. »

Interview réalisée le 16 décembre 2022

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles Similaires

BTP chantier congés intempéries

Congés intempéries dans le BTP : comment ça marche ?

Ces dernières années les risques d’intempéries se font intensifiés et les entreprises du BTP peuvent être fortement impactées par ces éléments indépendants de leur gestion d’entreprise. C’est pourquoi il existe des congés intempéries BTP spécifiques. 

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Décrivez l'objet de votre demande
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité