TPE Isère (38) – Réussir l’embauche de votre premier salarié

Pour un entrepreneur, recruter un premier salarié ne s’improvise pas. Quelles sont les obligations et formalités qui vont avec ?

Voici quelques conseils pratiques pour que votre « TPE » (Très Petite Entreprise) en Isère (38) prenne ce nouveau virage de la meilleure façon possible.

Votre activité d’entrepreneur en Isère se développe bien et les commandes sont au RDV ? Il est peut-être temps d’envisager de recruter votre premier salarié.

Sortir du « solo » des débuts est un véritable changement de dimension pour un entrepreneur… comment réaliser une première embauche synonyme de succès pour son entreprise ?

Certes vous restez une « TPE », mais plusieurs dimensions nouvelles font leur apparition. On citera notamment : le statut d’employeur, le droit du travail et plus globalement, la fin d’un fonctionnement d’entrepreneur en solo.

1) Entrepreneurs : qu’est-ce que la fin du « statut solo » va changer pour vous ?

En embauchant un premier salarié, le changement le plus notoire que vous allez expérimenter est celui de passer d’entrepreneur solo à employeur de main d’œuvre.

Un premier recrutement requiert de votre part de vous conformer à plusieurs obligations sociales et légales :

Vous immatriculer auprès des organismes sociaux

Aujourd’hui, une grande partie des formalités d’immatriculation se fait via la Déclaration préalable à l’embauche (DPAE), à effectuer auprès de l’URSSAF.

Celle-ci doit être remplie et adressée à l’administration dans les 8 jours précédant la prise de poste effective du salarié.

Assurer chaque mois la gestion de la paie et les déclarations sociales

Devenir employeur, c’est s’organiser pour pouvoir, chaque mois, élaborer les bulletins de salaires de son salarié, assurer le versement de son salaire et le déclarer à l’Administration.

Ce type de tâche est souvent externalisé, car il répond à des règles très précises et peut s’avérer chronophage. Cerfrance Isère (38) propose, par exemple, un service de paie et gestion des salariés spécialement dédié aux entrepreneurs et TPE du département.

Tenir chaque mois plusieurs registres administratifs

Devenir employeur de main d’œuvre est synonyme d’obligations réglementaires.

On peut citer par exemple :

Embaucher son premier salarié est une décision importante dans la vie d’un chef d’entreprise. Que vous soyez entrepreneur dans le Grésivaudan (38), au Pont-de-Claix (38800) ou près de Voreppe (38340), vous trouverez un bureau Cerfrance Isère près de chez vous prêt à vous recevoir pour répondre à vos questions.

2) Comment bien préparer l’embauche de votre premier salarié ?

Réussir l’embauche de votre premier salarié, c’est avant tout bien préparer son recrutement :

Formaliser le profil recherché et sélectionner les bons canaux de diffusion :

Établissez le profil du candidat recherché et une fiche de poste. Cela vous aidera à rédiger l’offre d’emploi que vous allez faire paraître et à sélectionner les bons canaux de diffusion (types de sites web, médias sociaux, presse, associations, réseau personnel etc.).

En la matière, demandez-vous quel type de supports et média le candidat recherché est le plus susceptible de consulter. Ces démarches étant chronophages, mieux vaut souvent sélectionner quelques canaux bien ciblés plutôt que d’envoyer votre annonce partout indistinctement.

Établir la rémunération et évaluer le budget :

Commencez par déterminer quelle rémunération vous allez proposer à votre salarié.

Prenez soin de calculer le budget que cette rémunération va représenter pour votre entreprise. Il est important que vous établissiez des projections financières pour prendre en compte ce nouveau coût pour votre structure.

Par ailleurs, renseignez-vous sur les aides éventuelles que vous pourriez obtenir pour cette embauche. Le site du Ministère du travail propose des réponses aux questions les plus courantes à ce sujet.

Pour vous aider à calculer une estimation de ce coût mensuel, vous pouvez prendre RDV avec un conseiller Cerfrance Isère spécialisé en paie et gestion des salariés pour les TPE-PME. Ils vous reçoivent dans tout le département : Bourgoin-Jallieu (38300), Beaurepaire (38270), St Etienne de St Geoirs (38590), Villemoirieu (38460), Chatte (38160), Échirolles (38130), et La Tour du Pin (38353).

Choisir le type de contrat de travail et le rédiger

Pour embaucher un premier salarié, vous avez le choix entre plusieurs types de contrat :

  • le contrat à durée indéterminée (CDI)
  • le contrat à durée déterminée (CDD)

Si le recours à un CDD peut a priori sembler intéressant pour une jeune entreprise (coût global connu à l’avance, borné dans le temps), dans la pratique, il est souvent peu évident de le proposer pour les entrepreneurs.

Ce recours doit être justifié (par exemple : surcroît temporaire d’activité), ce qui est souvent peu aisé dans le contexte d’un entrepreneur en plein développement d’activité (qui n’a pas vocation à être temporaire).

De plus, il ne peut en aucun cas servir de période d’essai avant de proposer un CDI. Par ailleurs, votre futur salarié pourrait également mettre fin à un contrat en CDD à tout moment s’il trouve un CDI.

Selon le profil recherché, une autre possibilité d’embauche peut également être intéressante pour vous : embaucher un apprenti.

Réussir l’embauche de son premier salarié : mettre toutes les chances de votre côté

Pour que votre premier recrutement soit un succès, il est important que votre nouveau salarié se sente bien accueilli. Voici quelques conseils qui devraient faciliter les choses :

  • Formalisez clairement et mettez-vous d’accord sur les missions attendues de votre nouvelle recrue.
  • Clarifiez très précisément, la rémunération proposée (détail brut, net, autres formes de rémunération éventuelles) et ce, avant même la signature du contrat. N’hésitez pas à consulter un conseiller spécialisé Cerfrance Isère sur ces sujets.
  • Mettez-vous d’accord sur le lieu de travail ainsi que sur les équipements que vous allez fournir à votre salarié (poste de travail, matériel nécessaire, informatique etc.)
  • Rendez-vous disponible tout particulièrement dans les premiers temps suivant son arrivée : la prise de poste est connue pour être une phase délicate dans la vie d’un salarié.
  • Soyez au clair avec les formalités d’arrivée que le nouveau recruté doit remplir. Si vous hésitez encore sur cette partie, une bonne idée peut être de vous faire accompagner par un spécialiste habitué des obligations réglementaires des entrepreneurs en Isère.

L’équipe Cerfrance Isère

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles Similaires

Diagnostic Carbone

Jeune Agriculteur, comment lancer sa démarche Label bas carbone ?

Le diagnostic Carbone, dispositif lié au Plan de Relance et géré par l’Ademe, est la porte d’entrée dans le Label Bas Carbone.

Il est financé à 90 % pour les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans (entre la date d’affiliation MSA et la signature pour réalisation d’un bon diagnostic carbone).
Reste à charge 200 à 250 € pour le JA.

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité