Métiers du paysage

Je suis paysagiste, pépiniériste, horticulteur, j’ai besoin d’un partenaire de proximité pour rester concentré sur mon métier, gagner du temps et de l’argent

Etre sur le terrain tout en gérant son entreprise du paysage

Les métiers du paysage sont avant tout des professions de terrain, parfois réglementées, qui ne laissent pas beaucoup de temps pour la gestion d’entreprise. C’est pourquoi près de 80% des chefs d’entreprises du secteur confient éprouver des difficultés dans leur quotidien.

En quelques points

– Comment trouver le temps pour gérer la main d’œuvre ?
– Comment prévenir les risques professionnels ?
– Comment trouver des nouveaux clients ?
– Comment gérer les contraintes administratives, analyser la rentabilité des chantiers… ?

CRÉER

GÉRER

SE DÉVELOPPER

TRANSMETTRE

Nos Solutions

Toutes les solutions ProxiMity par Cerfrance

Je pilote mon activité en circuit long avec l’aide d’experts spécialisés

Je pilote mon activité en
circuit court avec l’aide d’experts spécialisés

J’ai besoin d’aide pour réussir mon projet d’installation

Je veux céder mon exploitation dans les meilleures conditions

Je souhaite déléguer la paie, les formalités et déclarations sociales

J’ai un nouveau projet et j’ai besoin d’être accompagné par des experts

Les clés de la réussite de votre exploitation agricole avec Cerfrance

Cerfrance partenaire de 2 agriculteurs sur 3 en Isère
Accéder à des références technico-économiques
Accéder à des références technico-économiques
Accéder à des références technico-économiques
Accéder à des références technico-économiques

Nos partenaires

Nous sommes fiers d’être entourés de partenaires locaux en phase avec les valeurs de notre territoire de l’Isère

Questions / Réponses

Quelles activités agricoles relèvent des bénéfices industriels et commerciaux ?

Plusieurs démarches de qualité permettent aux entrepreneurs du paysage de fournir des garanties en matière de qualité de service, de préservation de l’environnement ou de maîtrise de la sécurité à leurs clients.

Le référentiel Qualicert : assurance écrite de la conformité du système de management qualité et aux engagements de services pris par l’entreprise.

La qualification Qualipaysage : assurer la capacité à faire d’un prestataire, selon des critères définis et portant principalement sur les moyens humains et matériels.

Les certifications ISO 9001, 18001 et 14001 : spécifie les exigences relatives au système de management de la qualité.

L’engagement RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) : détermine la stratégie et les performances économiques de l’entreprise en lien avec sa démarche environnementale et sociale.

Pourquoi est-il nécessaire de calculer le point d'équilibre de son exploitation agricole ?

Le fonds de roulement doit permettre de maintenir l’équilibre entre emplois et ressources. L’enjeu porte principalement sur un niveau de trésorerie suffisant pour respecter d’un côté les délais de réalisation auprès des clients et les engagements auprès des partenaires et tiers (Fournisseurs, état etc…). Ces besoins peuvent varier selon le critère de saisonnalité, et augmentent avec le chiffre d’affaires réalisé

Quels indicateurs suivre pour piloter la rentabilité de son exploitation agricole ?

Le pilotage d’entreprise permet d’observer plusieurs indicateurs de performance de votre activité en tant qu’entrepreneur du paysage.

Le taux de marge : permet d’analyser si votre entreprise est rentable ou non. Pour cela il faut tenir compte de toutes les dépenses : marchandises, main d’œuvre, assurances…

Les délais de paiement entrants et sortants : s’assurer d’être payé à temps, c’est aussi assurer le financement des autres chantiers lancés.

Le suivi de la trésorerie : pour repérer les décalages courants entre les dépenses et les gains réalisés dans votre activité du paysage

Comment piloter la rentabilité de mon exploitation agricole grâce à l'EBE ?

Quelques recommandations, voire obligations réglementaires sont à suivre impérativement pour se prémunir des principaux risques liés au métier du paysage, par exemple :

  1. Mettre en place une démarche de prévention des risques pour ses salariés (matériels…)
  2. Formaliser la démarche au quotidien: prévoir des attestations de réception, des EPI, délivrer et faire signer le livret d’accueil des salariés, etc.
  3. Rassembler l’ensemble dans le document unique d’évaluation des risques.
  4. Faire vivre la prévention des risques en s’adaptant à toute nouvelle activité.


A noter que certaines assurances sont également obligatoires