Les vacances approchent, comment gratifier vos salariés avant l’été ?

À l’approche des vacances, cela peut être l’opportunité pour vous, en tant qu’employeur, de récompenser vos salariés en leur versant un complément de rémunération.

A ce titre, il existe plusieurs manières de gratifier vos salariés pour leur travail et leur dévouement. Ces dispositifs visent à encourager le partage des profits au sein des entreprises et, à soutenir le pouvoir d’achat des travailleurs. En outre, ils peuvent présenter des avantages comptables et sociaux non négligeables.

Quels sont les avantages comptables et sociaux ?

  • La prime partage de la valeuril s’agit d’un dispositif applicable jusqu’au 31 décembre 2026 qui permet aux employeurs de verser une prime complémentaire à leurs salariés, avec des exonérations de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu sous certaines conditions. Elle est mise en place par décision de l’employeur.

Nouveauté : Il est possible de verser 2 primes partage de la valeur par an dans la limite des plafonds légaux (3000 € au total ou 6000 € au total si l’entreprise dispose d’un accord d’intéressement ou de participation).

  • Les chèques-vacances sont également un excellent moyen d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés dédiés aux loisirs et aux vacances, pouvant être financés conjointement par l’employeur et le salarié. Ils sont mis en place par décision de l’employeur.

  • Les bons cadeaux, les chèques cadeaux représentent aussi une possibilité de gratifier les salariés, tout en bénéficiant d’exonérations sociales avantageuses, en respectant les conditions d’octroi et les plafonds associés.

  • CERFRANCE CLUB AVANTAGES : en tant qu’adhérent CERFRANCE, vous pouvez souscrire à la Carte Club Avantages et faire ainsi bénéficier à vos salariés d’avantage, comme des tarifs préférentiels sur plus de 50 000 offres (Disneyland Paris, cinéma, Pierre et Vacances etc.).

Tous ces éléments font de ces dispositifs d’excellents leviers de motivation et de fidélisation des salariés à leur poste de travail !

Si l’un d’entre eux vous intéresse, n’hésitez pas à en faire part à votre gestionnaire de paie. Nous vous communiquerons alors tous les renseignements nécessaires et vous accompagnerons dans l’éventuelle mise en place de ces dispositifs.

Sarah Beldon, juriste en droit social chez Cerfrance Isère-Drôme-Vaucluse

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles Similaires

facture-electronique-cerfrance-isere-devis-logiciel-conforme

Pourquoi utiliser un système de caisse conforme pour vos ventes ?

Utilisez-vous un logiciel conforme pour vos factures de vente ? Si non, vous être dans l’illégalité depuis plus de 5 ans car l’obligation d’utiliser un logiciel ou système de caisse certifié pour l’enregistrement des règlements clients est mise en place depuis le 1er janvier 2018.

Entretien annuel, les bonnes pratiques

Non obligatoire, l’entretien annuel est pourtant un formidable outil RH.
Mené régulièrement, c’est l’occasion de faire le point avec ses collaborateurs, notamment sur leurs missions, sur leurs points forts, d’amélioration ainsi que sur leurs besoins en formation.
Surtout, il offre un temps d’échange et de libre expression du collaborateur nécessaire pour optimiser sa performance à son poste, développer ses missions et ses compétences. Autant de raisons pour le fidéliser à l’entreprise.
Retrouvez tous les conseils Cerfrance pour réussir l’exercice.

Prediagnostic installation

Réaliser un prédiagnostic pour son exploitation agricole

Yvan Reynas a repris l’exploitation de ses parents à Pisieu, dans le Nord-Isère (38).
À l’époque, il fait appel à Cerfrance pour la transmission et la partie juridique de la vente. En parallèle, il est technico-commercial en alimentation du bétail. Envisageant de se lancer à temps plein dans son exploitation, il sollicite à nouveau Cerfrance pour l’accompagner.
Découvrez son témoignage

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Décrivez l'objet de votre demande
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité