Le statut d’EURL pour un salon de coiffure

Manon Gabriel, dirigeante de MG Coiffure et accompagnée par Cerfrance Isère, choisit le statut d’EURL pour lancer son salon de coiffure. Elle vous explique pourquoi dans cet entretien.

Un entretien avec Manon Gabriel, dirigeante de MG Coiffure

« J’ai ouvert le salon de coiffure MG coiffure en août 2022. J’ai des années d’expérience de coiffure en salon. Entre 2018 et 2022, j’ai travaillé en tant que coiffeuse à domicile. J’étais alors en micro entreprise.

J‘ai eu l’opportunité de reprendre un salon existant. J’ai foncé, j’ai racheté le fonds de commerce suite au départ à la retraite des dirigeants. Et je ne le regrette pas, mon activité fonctionne très bien, je ne pensais pas que cela marcherait si vite. Mes anciens clients en salon ou à domicile m’ont suivi. » confie Manon Gabriel, dirigeante du salon MG coiffure

    Pourquoi avoir choisi l’EURL pour votre salon de coiffure ?

    « Dès le démarrage de mon projet, ma banque m’a orienté vers le cabinet comptable Cerfrance.

    Je devais trancher : rester en micro-entreprise ou changer de statut.

    Notre premier rendez-vous s’est très bien passé : ma conseillère m’a aidé à préciser mes attentes et ce que je ne souhaitais pas.

    Nous avons monté ensemble un business plan. Il m’a été très utile pour me projeter. Par exemple, combien de clients planifier chaque semaine pour obtenir un certain chiffre d’affaires.

    Car, de la coiffure à domicile à un salon de coiffure, il m’a fallu m’adapter.

    Ce qui est chouette, c’est que la tableau prévisionnel mis en place à l’époque correspond bien à la réalité d’aujourd’hui ! 

    Le statut de micro-entreprise exige de ne pas dépasser un plafond : le statut d’EURL s’est révélé de manière évidente, étant plus adapté à un salon de coiffure. Il facilite le cumul des droits retraite et convient également lorsqu’on travaille seul, comme moi. » précise Manon.

    Comment s’est passée la création de votre EURL

      « Rien à dire : l’ouverture a été super simple et fluide.

      Cerfrance a tout géré de A à Z. J’ai juste eu à amener les papiers demandés, bien sûr !
      Ce que j’ai apprécié, c’est que Cerfrance va vraiment jusqu’au bout du projet et m’a accompagné véritablement tout du long, en fluidifiant les rapports avec les autres interlocuteurs. »  explique Manon.

      Après quelques mois d’activité, votre retour sur le statut d’EURL ?

      « Jusqu’ici, je suis très contente, tout va bien. Cerfrance est également en charge de ma compta au quotidien. Je leur envoie mes factures et mes papiers au fil de l’eau et ils prennent en charge la suite.

      Je leur envoie tout par mail, ce qui me fait gagner un temps considérable. En général, je ne laisse rien traîner : dès que je reçois une facture, je la classe, ce qui me permet d’être très réactive aux demandes de papiers. Disons que je consacre 30 minutes/mois à ma comptabilité, ce qui me convient très bien ! » ajoute Manon.   

        Recommanderiez-vous le statut d’EURL ?

        « C’est un statut assez simple, bien sûr, il faudra le requestionner à l’usage, après 3 à 4 ans d’activité. Mais sincèrement, pour l’instant, je ne trouve rien de contraignant. » précise Manon.

        Comment se passe la relation avec votre conseiller Cerfrance ?

          « Au démarrage du salon, nous avons cadré la situation ensemble en rendez-vous avec les tâches à accomplir.

          Nous échangeons beaucoup par mail, ce qui est vraiment plus simple pour moi. Dès que j’ai une question, je l’envoie à ma conseillère, qui me répond de manière simple et accessible. 

          Nous ferons un point à l’été, après un an d’ouverture. Ce que je trouve suffisant. » complète Manon.

          Votre sentiment par rapport à l’accompagnement Cerfrance

          « C’est vraiment un accompagnement super que je recommande. Ce que j’apprécie, c’est que mes différents interlocuteurs : juridique, administratif, comptable s’adaptent et m’expliquent les différents cas de figure. C’est pas prise de tête, c’est vraiment simple.
          Et, au quotidien, l’organisation est facile. Au démarrage, j’étais en contact avec l’agence de Moirans. Maintenant, quand je dois poser un document, je le glisse dans la boîte à lettres à Saint Marcelin, plus proche de mon salon. » précise Manon.

          Partagez cet article :

          Facebook
          Twitter
          LinkedIn

          Articles Similaires

          facture-electronique-cerfrance-isere-devis-logiciel-conforme

          Pourquoi utiliser un système de caisse conforme pour vos ventes ?

          Utilisez-vous un logiciel conforme pour vos factures de vente ? Si non, vous être dans l’illégalité depuis plus de 5 ans car l’obligation d’utiliser un logiciel ou système de caisse certifié pour l’enregistrement des règlements clients est mise en place depuis le 1er janvier 2018.

          Entretien annuel, les bonnes pratiques

          Non obligatoire, l’entretien annuel est pourtant un formidable outil RH.
          Mené régulièrement, c’est l’occasion de faire le point avec ses collaborateurs, notamment sur leurs missions, sur leurs points forts, d’amélioration ainsi que sur leurs besoins en formation.
          Surtout, il offre un temps d’échange et de libre expression du collaborateur nécessaire pour optimiser sa performance à son poste, développer ses missions et ses compétences. Autant de raisons pour le fidéliser à l’entreprise.
          Retrouvez tous les conseils Cerfrance pour réussir l’exercice.

          Prediagnostic installation

          Réaliser un prédiagnostic pour son exploitation agricole

          Yvan Reynas a repris l’exploitation de ses parents à Pisieu, dans le Nord-Isère (38).
          À l’époque, il fait appel à Cerfrance pour la transmission et la partie juridique de la vente. En parallèle, il est technico-commercial en alimentation du bétail. Envisageant de se lancer à temps plein dans son exploitation, il sollicite à nouveau Cerfrance pour l’accompagner.
          Découvrez son témoignage

          Prédiagnostic Jeune Agriculteur

          Le prédiagnostic : un outil précieux pour jeune agriculteur

          Le prédiagnostic est dédié à toute personne ayant un projet à vocation agricole.
          C’est un temps d’échange sur le projet. Il permet de confronter la vision du porteur de projet et de considérer les éventuels points de blocage.
          Son objectif : vérifier la viabilité du projet et sa pérennité.
          À l’issue de ce prédiagnostic, vous bénéficiez d’un plan d’action à présenter aux banques. Découvrez dans cet article toutes les étapes du prédiagnostic.

          Nous contacter

          Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
          • Décrivez l'objet de votre demande
          • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

          Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité