Intéressement, participation, PEE, Perco : les atouts de l’épargne salariale pour fidéliser vos salariés

En période de pénurie de main d’œuvre, travailler à fidéliser davantage ses salariés est essentiel pour les TPE PME.
L’épargne salariale (intéressement, participation, PEE, Perco, etc.) présente de nombreux atouts pouvant s’inscrire dans votre stratégie d’entreprise.

Tensions sur le marché du travail, inadéquation des attentes entre entreprises et candidats, rareté de certains profils, de nombreuses entreprises font face à des difficultés de recrutement.

Dans ce contexte, fidéliser ses salariés et mettre en place des outils pour réduire le turn-over devient particulièrement important.

Parmi ces outils, l’épargne salariale présente de nombreux atouts, à la fois pour l’entreprise et pour ses salariés. Pourtant, elle reste souvent méconnue et sous-utilisée par les entreprises, notamment par les TPE-PME.

Quels sont les différents dispositifs d’épargne salariale ? Comment peuvent-ils vous aider à fidéliser vos salariés et en quoi peuvent-ils s’inscrire dans une véritable stratégie pour votre entreprise

Voici un guide pour vous éclairer sur le sujet.

L’épargne salariale, c’est quoi ?

 

L’épargne salariale est un système d’épargne collectif qu’une entreprise peut mettre en place pour associer les salariés à ses résultats.

 Le terme désigne un ensemble de dispositifs :

  • L’intéressement :

Prime liée à la performance de l’entreprise, cette forme d’épargne salariale se met en place par un accord d’entreprise fixant le montant et les conditions de versement.

L’intéressement permet de constituer une épargne immédiatement disponible, qui peut être placée sur un plan d’épargne salariale (PEE) ou un compte épargne-temps.

  • La participation :

Prime représentant une quote-part des bénéfices de l’entreprise, la participation est mise en place via un accord de participation.

Les sommes peuvent être immédiatement disponibles ou placées pour 5 ans.

A noter, la participation est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés.

  • Le plan d’épargne entreprise (PEE) :

Le PEE permet aux salariés et, dans les entreprises de moins de 250 salariés aux dirigeant(s), de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations, etc.) au sein de l’entreprise, avec l’aide de celle-ci via un système d’abondement, aide financière facultative et en partie défiscalisée.

Ce dispositif permet de mettre en place une épargne court terme (5 ans).

  • Le plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO)

Le PERCO permet aux salariés et dirigeant(s) de se constituer une épargne pour la retraite, avec l’aide de l’entreprise via un abondement.

Ce système met en place une épargne long terme (liquidation au moment de la retraite).

Intéressement, participation, PEE, PERCO : quelles différences ?

 

Voici les principales différences entre ces dispositifs :

Tableau de comparaison intéressement, participation, PEE, PERCO 

L’épargne salariale : une vraie stratégie d’entreprise

 

Intéressement, participation, PEE, PERCO, tous ces dispositifs ont un caractère collectif qui s’inscrivent donc dans une réflexion globale de stratégie d’entreprise.

Ils revêtent différents avantages :

  • Fidéliser vos salariés, dans des conditions budgétaires et fiscales particulièrement intéressantes.  
  • Mettre en place des outils de rémunération complémentaires et particulièrement efficaces.
  • Défiscaliser une partie de la rémunération perçue.
  • Soutenir la motivation de vos salariés selon une logique du gagnant-gagnant
  • Permettre au collaborateur et au dirigeant pour les dispositifs éligibles de se constituer un patrimoine.

Chaque situation d’entreprise étant spécifique, les conseillers Cerfrance Isère-Drôme-Vaucluse sont des interlocuteurs de proximité qui peuvent vous aider à mettre en place et bénéficier des atouts de l’épargne salariale

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles Similaires

facture-electronique-cerfrance-isere-devis-logiciel-conforme

Pourquoi utiliser un système de caisse conforme pour vos ventes ?

Utilisez-vous un logiciel conforme pour vos factures de vente ? Si non, vous être dans l’illégalité depuis plus de 5 ans car l’obligation d’utiliser un logiciel ou système de caisse certifié pour l’enregistrement des règlements clients est mise en place depuis le 1er janvier 2018.

Entretien annuel, les bonnes pratiques

Non obligatoire, l’entretien annuel est pourtant un formidable outil RH.
Mené régulièrement, c’est l’occasion de faire le point avec ses collaborateurs, notamment sur leurs missions, sur leurs points forts, d’amélioration ainsi que sur leurs besoins en formation.
Surtout, il offre un temps d’échange et de libre expression du collaborateur nécessaire pour optimiser sa performance à son poste, développer ses missions et ses compétences. Autant de raisons pour le fidéliser à l’entreprise.
Retrouvez tous les conseils Cerfrance pour réussir l’exercice.

Prediagnostic installation

Réaliser un prédiagnostic pour son exploitation agricole

Yvan Reynas a repris l’exploitation de ses parents à Pisieu, dans le Nord-Isère (38).
À l’époque, il fait appel à Cerfrance pour la transmission et la partie juridique de la vente. En parallèle, il est technico-commercial en alimentation du bétail. Envisageant de se lancer à temps plein dans son exploitation, il sollicite à nouveau Cerfrance pour l’accompagner.
Découvrez son témoignage

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Décrivez l'objet de votre demande
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité