Créateurs d’entreprise en Isère (38) : quelle(s) mission(s) confier à un expert-comptable ?

Votre projet de création / reprise d’entreprise dans la région de Grenoble (38000) avance, vous apprenez et assumez déjà de nombreuses tâches dans votre quotidien de créateur / repreneur ?

En tant qu’auto-entrepreneur, avez-vous déjà cherché et choisi un cabinet d’expertise comptable près de chez vous en Isère (38) ? Même si ce n’est pas une obligation légale, faire appel à un expert-comptable reste toutefois vivement recommandé. Quelles sont les missions de l’expert-comptable et les questions que vous pouvez lui poser ? Que mettre dans sa lettre de mission ?

Mission de l’expert-comptable N°1 : tenir les comptes

La tenue des comptes est le cœur de métier historique d’un cabinet d’expertise comptable. Tout entrepreneur doit se conforter à un certain nombre d’obligations comptables.

Tenir la comptabilité implique généralement de :

– Réaliser les comptes annuels (bilan, compte de résultat, liasse fiscale, …).

– Assurer la révision comptable.

– Effectuer les déclarations fiscales et sociales.

– Réaliser des prévisionnels (budgets, trésorerie, …).

À noter pour les entrepreneurs en Isère : à Grenoble (38000), il existe près d’une centaine de cabinets d’expertise comptable et le territoire isérois est plutôt bien maillé (plus de 430 cabinets comptables).

Mission de l’expert-comptable N°2 : accompagner aux obligations légales

Parallèlement à la tenue des comptes, vous pouvez demander à votre expert-comptable de vous aider sur des missions d’ordre légal / RH :

  • Préparer la paie
  • Effectuer les déclarations sociales
  • Proposer des consultations juridiques, du conseil social.

Où que vous soyez situé en Isère (38), que ce soit Grenoble (38000), Voiron (38500), ou Vienne (38200), vous trouverez à distance raisonnable un cabinet d’expertise comptable pour vous accompagner aux obligations légales.

Mission de l’expert-comptable N°3 : apporter du conseil spécifique créateurs / repreneurs d’entreprise

Vous avez besoin d’avancer sur votre business plan ou d’être sûr de le calibrer au mieux ? Vous hésitez encore sur la forme juridique à choisir pour votre entreprise ? Vous n’êtes pas sûr des conséquences fiscales et patrimoniales de certaines décisions à prendre ?

Pour tous ces sujets, votre expert-comptable est un interlocuteur de choix. Un cabinet comme Cerfrance Isère, présent dans toute l’Isère (38), propose ainsi une offre dédiée aux créateurs / repreneurs d’entreprise.

Plus largement, c’est une façon de bénéficier de conseil en gestion d’entreprise par un interlocuteur expérimenté et habitué des problématiques que rencontrent les entrepreneurs.

Mission de l’expert-comptable N°4 : proposer de l’accompagnement

Certains cabinets d’expertise comptable vous proposeront également, en plus, davantage de services et d’accompagnement :

  • Obtention des financements : les experts-comptables de Cerfrance Isère par exemple accompagnent régulièrement leurs clients en RDV auprès de leur banquier pour soutenir la démarche. Ceci est souvent perçu comme un signe très positif au niveau de la banque.
  • Tiers de confiance : dans certaines démarches auprès de l’administration fiscale, votre expert-comptable peut constituer l’interlocuteur principal.
  • Audit de l’entreprise : si votre entreprise a besoin d’être auditée et que vous n’avez pas de commissaire aux comptes, votre expert-comptable peut également s’en charger.

Au-delà de toutes les missions confiées à l’expert-comptable : écoute et disponibilité

Créer son entreprise en Isère (38), comme ailleurs, est un exercice difficile et exigeant. Pouvoir compter sur des interlocuteurs disponibles et à l’écoute, dans une démarche de proximité est un atout indéniable. C’est d’ailleurs souvent ce que recherchent les entrepreneurs lorsqu’ils font appel à Cerfrance Isère.

Comme eux, prenez contact dès à présent avec une équipe d’experts-comptables à votre écoute. Obtenez un devis personnalisé gratuit et sans engagement pour estimer votre budget.

L’équipe Cerfrance Isère

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles Similaires

Diagnostic Carbone

Jeune Agriculteur, comment lancer sa démarche Label bas carbone ?

Le diagnostic Carbone, dispositif lié au Plan de Relance et géré par l’Ademe, est la porte d’entrée dans le Label Bas Carbone.

Il est financé à 90 % pour les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans (entre la date d’affiliation MSA et la signature pour réalisation d’un bon diagnostic carbone).
Reste à charge 200 à 250 € pour le JA.

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité