Comprendre la marge pour piloter son entreprise

La marge est une donnée permettant d’avoir une vision de la rentabilité d’une entreprise par l’analyse du coût de revient des produits vendus. Elle permet à une entreprise de se positionner par rapport à ses concurrents quelle que soit la taille de l’entreprise et quel que soit le secteur sur lequel elle est positionnée.

Comment mieux comprendre et utiliser cet indicateur central de gestion 

1. QU’EST CE QUE LA MARGE ?

La marge commerciale est une mesure indispensable pour un chef d’entreprise. Il est nécessaire de l’analyser en valeur et en pourcentage chaque année.

La marge c’est la différence entre les ventes et les charges (dites variables) engagées pour réaliser ces ventes (matières premières, marchandises, sous traitances…).

La marge permet de faire face aux charges fixes de l’entreprise (locaux, salaires, assurances…)

2. A QUOI SERT LA MARGE ?

– La marge sert mesurer à la capacité d’une entreprise à réaliser des gains.

– La marge sert aussi à se positionner par rapport aux entreprises concurrentes du marché, c’est un indicateur de compétitivité

– La marge peut aussi servir à fixer les prix de vente

3. UN TAUX DE MARGE ELEVE EST-IL SYNONYME DE RENTABILITE ?

Plus la marge est élevée, plus l’entreprise est solide.

Toutefois, avoir un bon taux de mage n’est pas suffisant pour assurer la rentabilité d’une entreprise. Il faut prendre en compte d’autres indicateurs et mettre en place des processus afin d’assurer à 100% la bonne marche de l’entreprise.

Par exemple, assurer un suivi régulier de la trésorerie, mettre en oeuvre une organisation adaptée(administration, production, commercial, ressources humaines…).

4. COMMENT CONFORTER UN BON NIVEAU DE MARGE

Une gestion efficace par les niveaux de marge suppose d’avoir une approche globale de l’entreprise. Il faut combiner différents indicateurs et/ou alertes de vigilence comme :

– Le niveau du chiffre d’affaires

– Le temps de travail

– Les achats de marchandise

– La cohérence des devis ou des prix de ventes proposés

Pour cela, le chef d’entreprise doit idéalement préparer un tableau de bord synthétisant les indicateurs les plus importants pour mesurer la santé de son activité, et corriger de manière réactive si nécessaire. Il ne faut pas hésiter à faire appel à un conseiller pour construire le bon tableau qui permettra de gagner en autonomie dans la gestion d’entreprise au quotidien. 

5. COMMENT TRANSFORMER MA MARGE EN TRESORERIE

Théoriquement, une entreprise peut dégager une marge suffisante pour couvrir ses charges et paradoxalement manquer de trésorerie pour couvrir ces mêmes charges.

En effet, il faut avant toute chose s’assurer que la marge est disponible pour faire face aux dépenses.

Quelques exemples par des situations concrètes :

Pour un commerçant : des produits en stock déjà payés mais pas encore vendus

Pour un artisan du bâtiment : des chantiers en cours de réalisation  

La marge fait donc bien partie des indicateurs de suivi de la rentabilité les plus pertinents pour un chef d’entreprise… Néanmois, il ne se suffit pas à lui même, il est donc vivement conseillé de :

  • Suivre sa trésorerie
  • Se définir des objectifs
  • Consolider une bonne organisation d’entreprise

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Articles Similaires

Diagnostic Carbone

Jeune Agriculteur, comment lancer sa démarche Label bas carbone ?

Le diagnostic Carbone, dispositif lié au Plan de Relance et géré par l’Ademe, est la porte d’entrée dans le Label Bas Carbone.

Il est financé à 90 % pour les agriculteurs installés depuis moins de 5 ans (entre la date d’affiliation MSA et la signature pour réalisation d’un bon diagnostic carbone).
Reste à charge 200 à 250 € pour le JA.

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité