Comment j’ai obtenu mon label RGE ?

Grâce au label RGE, le savoir-faire d’Anthony (adhérent Cerfrance Isère) est mis en valeur et cette mention lui a permis d’accéder à de nouveaux chantiers.
Anthony Berger, dirigeant de la société AB SERVICES & POSE est spécialisé dans la pose d’huisseries et ouvrants en PVC à Saint Didier-de-la-Tour (38110). Il nous livre son témoignage concernant l’obtention du label RGE pour son entreprise.

Anthony, vous avez récemment obtenu le label RGE, que représente cette mention ?

Selon moi, la qualification RGE QUALIBAT met en valeur la qualité et le professionnalisme du travail que je propose à mes clients mais également l’ouverture d’éventuels chantiers que je n’aurai pas pu avoir sans ce label.

Quel est l’intérêt du label RGE pour les professionnels du bâtiment ?

Depuis plusieurs années, les clients qui souhaitent bénéficier des aides fiscales (Eco-prêt à taux zéro, crédit d’impôts, primes CEE, MaPrimeRénov’ à partir de 2021…) doivent impérativement faire appel à des professionnels Reconnus Grenelle de l’Environnement (RGE) pour leurs travaux d’économies d’énergie.

Comment obtenir le label RGE et qui est concerné ?

Pour préparer l’obtention de la qualification RGE, il faut participer à une formation FEEBAT Rénov qui dure 3 jours ou l’on parle des sujets suivants :

  • Comprendre le fonctionnement énergétique d’un bâtiment dans le contexte du Plan de Rénovation Energétique de l’Habitat (PREH)
  • Connaître et identifier les technologies clés et les différentes solutions d’amélioration de la performance énergétique d’un bâtiment
  • Dans le cadre d’une approche globale, être en mesure de proposer un projet de rénovation énergétique en s’appuyant sur l’évaluation thermique

La formation RGE se solde ensuite par un QCM où la note minimum doit être de 15/20 afin d’obtenir le certificat FEEBAT.
Une fois le certificat FEEBAT obtenu, il faudra monter un dossier auprès de QUALIBAT pour l’obtention du label RGE.
Toute entreprise ayant un minium de qualification dans le métier qu’elle exerce peut obtenir le label RGE.

Quel est le coût pour obtenir le label RGE ?

Il faut compter 660 euros (prise en charge possible par les fonds de formation) pour la formation FEEBAT et 335 euros pour obtenir la certification RGE QUALIBAT.

Quelle est la durée du label RGE ?

Le label RGE est délivré pour une période de 4 ans avec un suivi annuel. En effet, une fois qualifiés, les chantiers des entreprises sont contrôlés dans le cadre d’audits de réalisation. La conformité des travaux aux règles de l’art de la rénovation énergétique est examinée.

Pour les jeunes entreprises comme AB SERVICES & POSE, la durée de validation de la qualification RGE varie de 2 à 3 ans.

Merci à Anthony BERGER pour son témoignage concret au sujet du label RGE. Nous vous invitons à découvrir son activité.

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles Similaires

BTP chantier congés intempéries

Congés intempéries dans le BTP : comment ça marche ?

Ces dernières années les risques d’intempéries se font intensifiés et les entreprises du BTP peuvent être fortement impactées par ces éléments indépendants de leur gestion d’entreprise. C’est pourquoi il existe des congés intempéries BTP spécifiques. 

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Décrivez l'objet de votre demande
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité