« Parvenir à trouver un accord avec mes associés pour la valeur de nos parts sociales »

Gérer le départ d’associés :
Témoignage de Julien Dutour, artisan et client Cerfrance Isère

Dans la vie d’une entreprise, un changement d’associés est un moment délicat. Comment trouver un accord de sortie qui convienne à l’ensemble des associés ? Comment déterminer la valeur des parts sociales de l’entreprise ?

Voici le témoignage de Julien Dutour, qui a fait appel à Cerfrance Isère pour l’accompagner sur ces sujets dans son exploitation de Vernioz (38150).

1) Quelle est votre activité aujourd’hui et dans quel contexte avez-vous vécu un changement d’associés dans votre activité professionnelle ?

Julien Dutour : « Je suis aujourd’hui artisan fromager et céréalier, après avoir exercé longtemps en tant qu’exploitant en polyculture et élevage. J’avais alors deux associés sur cette précédente activité.

Pour un certain nombre de raisons, je voulais faire évoluer mon activité. Mes bâtiments ont plus de 50 ans et ça posaient de plus en plus de difficultés avec les normes actuelles, donc je cherchais à arrêter l’élevage.

De leur côté, mes deux associés souhaitaient sortir et donc revendre leurs parts sociales. »

2) Vous avez été accompagné par Cerfrance Isère pour gérer cette transition. Comment cela s’est-il passé ?

Julien Dutour : « La prestation Cerfrance s’est très bien passée. Il fallait parvenir à trouver un accord entre mes deux anciens associés et moi-même sur le partage et donc la valeur de nos parts.

Or, les choses deviennent toujours plus complexes quand on se met à parler d’argent ! J’ai bénéficié heureusement d’un excellent suivi des conseillères Cerfrance, en particulier de la part d’Estelle et d’Amandine.

Toutes deux m’ont assisté pendant un an et demi avec énormément d’accompagnement. Etape après étape, elles ont établi leur avis de professionnelles, avec des données chiffrées, en tant que tiers et sans prendre parti et c’est ce qui a permis d’avancer.

Cela m’a d’ailleurs motivé à rester chez Cerfrance pour la suite car j’ai pu constater aussi leur expertise pour des sujets « entreprise », en dehors du monde agricole. »

3) Quelles étaient vos attentes initiales, avant la prestation, et ont-elles été satisfaites ?

Julien Dutour : « Ma principale attente était que mes anciens associés puissent repartir avec la somme convenue, sans que cela ne mette en péril l’avenir de mes activités, par exemple avec un niveau de dette de redémarrage énorme.

Du fait de l’évolution de mes activités, j’avais besoin de réinvestir en parallèle, notamment pour tout ce qui concerne le transport du lait.

Il y avait donc un équilibre à trouver et le travail attentif, sur plusieurs mois, avec les conseillères Cerfrance a permis d’y arriver. »

4) Recommanderiez-vous Cerfrance Isère (38) à d’autres et pourquoi ?

Julien Dutour : « Oui, je recommande Cerfrance, en particulier l’équipe d’Echirolles (38) qui m’a accompagné.

Les conseillères sont très professionnelles. Quand elles ne savent pas, elles se renseignent et elles n’essaient pas de vous raconter des salades !

Elles apportent un regard et un recul précieux pour un chef d’entreprise. J’en suis très content. »

 

Interview réalisée le 25 novembre 2022

Partagez cet article :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles Similaires

BTP chantier congés intempéries

Congés intempéries dans le BTP : comment ça marche ?

Ces dernières années les risques d’intempéries se font intensifiés et les entreprises du BTP peuvent être fortement impactées par ces éléments indépendants de leur gestion d’entreprise. C’est pourquoi il existe des congés intempéries BTP spécifiques. 

Nous contacter

Nous vous contactons rapidement pour échanger sur vos projets
  • Décrivez l'objet de votre demande
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée ainsi qu’au règlement général sur la protection des données (RGPD) applicable à partir du 25 mai 2018, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer par courrier en joignant un justificatif d’identité